Présentation

  • : israel mon amour (une juive sioniste , religieuse et fiere de l'etre)
  • israel mon amour (une juive sioniste , religieuse et fiere de l'etre)
  • : Israel judaisme desinformation Politique
  • : Oui, je défendrai le sable d'Israël, La terre d'Israël, les enfants d'Israël; Quitte à mourir pour le sable d'Israël, La terre d'Israël, les enfants d'Israël; Je défendrai contre tout ennemi, Le sable et la terre, qui m'étaient promis Quitte à mourir pour le sable d'Israël, Les villes d'Israël, le pays d'Israël; Tous les Goliaths venus des pyramides, Reculeront devant l'étoile de David... Serge Gainsbourg
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

infos pratiques

 

 

DROR MESHULAM

Blog officiel : http://dror-meshulam.over-blog.org

 

 


Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

videos et autres

 


    

Les amis de migdal Zion
 

 

Israel

MERCI A NOS AMIS DE  MIGDAL et ZION

 

 

TOP - M -

 

 

Classement

Site au Top 9

TOP

Arouts 7

2

Guysen Israël News

3

Modia

4

Radio Sion

5

Israel over blog 

6

Aval Toulouse

7

Forum de Zion 

8

Israel forum

9

Maguen  

 

 AUTRES LIENS AMIS
LDJ.com Ligue de Defense Juive
kahane.org Site officiel du Rav Kahane
Hebron.com Site de la Ville de Hevron
JDL.org Ligue Americaine
Desinfos.com Contre la desinfos
J. POLLARD Site officiel de J. POLARD
Machiah arrive Yehi Meleh' Amachiah'
Kahanebooks Achetez les livre de Kahana
kahane.org.il Site officiel
Islamovigilance.com Denonce la montée de l' Islam en Fr
Les Femmes en Verts Women in green
J. POLLARD PETITION POUR POLLARD
Mensonge palestinien Halte au mythe palestinien
Gamla (Anglais-Hebreu)
Click here to go to the Anti-Terrorism Coalition webring!
 
 
  
 
 
 
I
 
Chant pour Jerusalem
Jerusalem shel Zahav

si je t'oublies yeroushalaim

que ma droite.....

 quelle belle photo tout israel 

pour roch ha chana le monde

va trembler

ils prient pour notre peuple

nos 'hailims en 67

guerre des 6 jours

civils et religieux en prieres
ECOUTER PLAIDOYER POUR MA TERRE EN MP3

Syndication

  • Flux RSS des articles

la verite sur l'islam

Mardi 17 novembre 2 17 /11 /Nov 11:33
- Ecrire un commentaire - Publié dans : la verite sur l'islam
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire - Communauté : amour d'eretz israel - Par israelsionisme
c'est aussi ça le HAMAS : LE HAMAS .....L' HÔTE DE LA PÉDOPHILIE
Dimanche 15 novembre 7 15 /11 /Nov 11:48
- Ecrire un commentaire - Publié dans : la verite sur l'islam
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire - Communauté : amour d'eretz israel - Par israelsionisme

Egypte : les footballeurs algériens caillassés au Caire [vidéos]

Ces images n’ont pas été tournées à Ramallah (ni dans le 9-3) mais au Caire, et il ne s’agit pas d’un bus israëlien mais d’un bus transportant des “frères” algériens. 

&amp;lt;a href="http://www.dailymotion.com/swf/xb4kv0"&amp;gt;http://www.dailymotion.com/swf/xb4kv0&amp;lt;/a&amp;gt;

 

Dans un pays où l’islam est la premiere religion et le ballon rond la seconde, c’est le retour assuré à l’âge de pierre…

Le bus transportant les joueurs de l’équipe nationale de d’ a été attaqué jeudi dernier à coups de pierres peu après leur arrivée en . Trois joueurs ont été blessés
La FIFA a demandé à la Fédération égyptienne de prendre “toutes les mesures de sécurité” afin que la rencontre ait lieu. Plusieurs milliers de policiers anti-émeutes seront ainsi déployés aux abords du stade et des policiers en civil parmi le public.

 

&amp;lt;a href="http://www.youtube.com/v/msxYFyQpC1Y&amp;amp;amp;color1=0xb1b1b1&amp;amp;amp;color2=0xcfcfcf&amp;amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;amp;feature=player_embedded&amp;amp;amp;fs=1"&amp;gt;http://www.youtube.com/v/msxYFyQpC1Y&amp;amp;amp;color1=0xb1b1b1&amp;amp;amp;color2=0xcfcfcf&amp;amp;amp;hl=fr_FR&amp;amp;amp;feature=player_embedded&amp;amp;amp;fs=1&amp;lt;/a&amp;gt;

Au caire, c’est encore un complot (sioniste ?) 

Le caillassage du bus algérien ? Dans la rue, au Caire, on n’y croit pas un instant. Les Cairotes sont convaincus que les joueurs algériens ont monté de toutes pièces l’agression, reprenant en cela les commentaires qu’en ont fait les médias égyptiens.

A Alger, c’est la guerre

Une vidéo fait fureur à Alger: elle montre une scène du film Braveheart. Mel Gibson n’y est plus William Wallace, héros de l’indépendance écossaise, mais un chef de guerre algérien qui appelle en arabe dialectal ses troupes à marcher sur… l’.

&amp;lt;a href="http://www.youtube.com/v/yCtAQ_9XMAE&amp;amp;amp;hl=en_US&amp;amp;amp;fs=1&amp;amp;amp;"&amp;gt;http://www.youtube.com/v/yCtAQ_9XMAE&amp;amp;amp;hl=en_US&amp;amp;amp;fs=1&amp;amp;amp;&amp;lt;/a&amp;gt;

Sources : l’Express, Le Parisien

Jeudi 12 novembre 4 12 /11 /Nov 09:07
- Ecrire un commentaire - Publié dans : la verite sur l'islam
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire - Communauté : amour d'eretz israel - Par israelsionisme

Daniel
 Pipes

 

Liste de diffusion de Daniel Pipes
11 novembre 2009

 
  Page d'accueil    |    Articles    |    Annulation  
 

Djihad soudain ou « syndrome d'extrême stress » à Fort Hood ?

par Daniel Pipes
FrontPageMagazine.com
9 novembre 2009

http://fr.danielpipes.org/7750/djihad-soudain-ou-syndrome-dextreme-stress-a-fort

Version originale anglaise: Sudden Jihad or "Inordinate Stress" at Ft. Hood?
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Le major Nidal Malik Hassan, le djihadiste de Fort Hood, sur une photo en 2000.

Quand un musulman en Occident, sans raison apparente, attaque violemment des non-musulmans, il s'ensuit une discussion prévisible sur les raisons qui l'ont poussé à agir.

L'Establishment – Force de l'ordre, politiciens, médias et monde académique- se trouve d'un côté de ce débat, insistant sur le fait qu'une certaine forme d'oppression a poussé le Major Nidal Malik Hassan, âgé de 39 ans, à tuer 13 personnes et à en blesser 38 , au camp militaire de Fort Hood [au Texas], le 5 novembre.

Toutefois il y a désaccord sur les détails [de l'oppression]. Hassan est présenté alternativement comme victime de « racisme », de « harcèlement subi en tant que musulman », de « sentiment de non-appartenance », du « syndrome de stress pré-traumatique », de « problèmes mentaux », de « problèmes émotionnels », de « quantité excessive de stress » ou [la crainte]d'être envoyé en Afghanistan comme étant son « pire cauchemar ». La conclusion peut se lire dans un en-tête typique d'un journal : « Ce qui s'est passé dans la tête du Major solitaire reste un mystère »

Les cas de violence de Musulmans contre les non-musulmans inspirent à ceux qui tiennent Hassan pour une victime de nouvelles excuses pleines d'imagination.

Voici quelques exemples pittoresques (inspirés par mon article [d'il y a quelques années] et du billet de mon blogue au sujet du refus du terrorisme islamiste)

  • 1990 : (pour expliquer l'assassinat du rabbin Meir Kahane ) [on a estimé que le meurtrier aurait pris ] « un anti-dépresseur prescrit par ordonnance ».
  • 1991 : (l'assassinat à Sydney de Makin Morcos) [a été ainsi motivé] « un cambriolage qui a mal tourné ».
  • 1994 : (L'assassinat au hasard d'un Juif sur le pont de Brooklyn ) [est expliqué comme] « violence de la rue ».
  • 1997 :(Les coups de feu qui ont tué des civils au sommet de l'Empire State Building) [ont été expliqués par] » beaucoup, beaucoup d'ennemis dans son esprit ».
  • 2000 : (L'attaque contre un bus scolaire d'écoliers juifs près de Paris)[a été expliquée comme un] « accident de la circulation ».
  • 2002 : ( le double meurtre de LAX [de los Angeles International Airport, a été expliqué comme] une « dispute au travail ».
  • 2002 : ('Les francs-tireurs embusqués de Beltway) [ont été expliqués comme ] une « relation de [famille] orageuse.
  • 2003 : (L'attaque de Hassan Karim Akbar sur des compagnons d'armes en en tuant deux) [a été expliquée comme ] un « problème de comportement. »
  • 2003 : (Le meurtre par mutilation de Sébastien Sellam) [a été qualifié de] « maladie mentale ».
  • 2004 : (Une explosion à Brescia en Italie devant un restaurant McDonald)[a été expliquée par ] la « solitude et dépression. »
  • 2005 : (Un massacre dans une maison de retraite en Virginie ) [ a été qualifié de ] « un désaccord entre le suspect et un autre membre du personnel » .
  • 2006 : (La tuerie qui a eu lieu au siège de la Fédération juive de Greater Seattle) [a été expliquée comme] une « animosité envers les femmes ».
  • 2006 : (Le meurtre avec un véhicule de sport en Caroline du Nord )[a été expliqué par] « son récent mariage arrangé peut l'avoir rendu stressé ».

Le sergent Karim Hassan Akbar , reconnu coupable du meurtre , en 2003, de deux autres soldats.

En outre, quand un admirateur arabo- américain d'Oussama Ben Laden a écrasé son avion sur un immeuble à Tampa , le blâme retombait sur le médicament contre l'acné, l'Accutane.

En tant que membre fondateur de l'école d'interprétation du djihad, je rejette ces explications comme étant faibles, tentant de noyer le poisson et cherchant des excuses. L'école djihadiste, toujours minoritaire, perçoit l'attaque de Hassan comme l'un des nombreux efforts musulmans déployés pour vaincre les infidèles et imposer la loi islamique. Nous nous rappelons un épisode antérieur de syndrome de djihad soudain dans l'armée américaine, ainsi que les nombreux cas de complots non meurtriers du djihad au Pentagone et l'histoire de la violence musulmane sur le sol américain.

Loin d'être mystifiés par Hassan, nous voyons des preuves accablantes de ses intentions djihadistes. Il a distribué des exemplaires du Coran aux voisins juste avant de devenir fou et il criait « Allahu Akbar » (Dieu est le plus grand), le cri du djihadiste , tandis qu'il tirait plus de 100 coups provenant de deux pistolets.

Ses supérieurs l'auraient mis en probation pour prosélytisme de façon inappropriée sur l'islam.

Nous notons ce que ses anciens compagnons disent de lui : l'un, Val Finnel, se souvient de Hassan disant « Je suis musulman d'abord et Américain ensuite » et il se rappelle Hassan justifiant les attentats-suicide ; un autre, le Colonel Terry Lee, rappelle que Hassan « a revendiqué que les musulmans aient le droit de se soulever et d'attaquer les Américains ». Le troisième, un psychiatre qui avait travaillé très étroitement avec Hassan, le décrit comme « presque agressif pour décrire son attitude concernant le fait d'être musulman. »

Enfin, l'école de pensée du djihad attribue de l'importance à l'attitude des autorités musulmanes américaines encourageant les soldats musulmans à refuser de combattre leurs coreligionnaires, fournissant ainsi une base pour le djihad soudain. En 2001, par exemple, en réponse à l'attaque américaine contre les Talibans, le mufti d'Egypte, Ali Gum'a, a émis une fatwa affirmant que « le soldat musulman dans l'armée américaine doit éviter de [participer] à cette guerre ». Hassan lui-même, faisant écho à ce message, a conseillé à un jeune disciple musulman, Duane Reasoner Jr, de ne pas rejoindre l'armée américaine parce que « les musulmans ne doivent pas tuer des musulmans ».

Si l'explication [ se référant au] jihad est à une écrasante majorité plus convaincante que celle [qui argue ]de l'état d'esprit de la victime, elle est aussi plus difficile à présenter.

Tout le monde trouve que blâmer la folie au volant, l'Accutane ou un mariage arrangé est plus facile que de discuter les doctrines islamiques. Ainsi, une prédiction [peut être faite]: ce que Ralph Peters appelle le « politiquement correct impardonnable de l'armée » attribuera officiellement l'agression de Hassan à sa victimisation et se gardera bien de mentionner le djihad.

Et c'est ainsi que l'armée se cache la réalité et ne se prépare pas à affronter une prochaine attaque djihadiste.

Vendredi 6 novembre 5 06 /11 /Nov 18:25
- Ecrire un commentaire - Publié dans : la verite sur l'islam
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire - Communauté : amour d'eretz israel - Par israelsionisme

[photos] Gaza : Le Djihad Islamique show

Vendredi, des dizaines de milliers de Palestiniens se sont rassemblés pour une dans la bande de pour Halloween en l’honneur de l’anniversaire de la mort du fondateur du mouvement du Djihad Islamique, tué il y a 15 ans.

Au cours du rassemblement qui s’est tenu hier, un leader du groupe, Nafez Azzam, a appelé les manifestants à rejeter les négociations avec Israël a rapporté le Jérusalem Post.

Le mouvement Djihad islamique a été fondé dans la bande de en 1970 par Fathi Shikaki et Abd Al Aziz Awda et est une branche du Jihad islamique égyptien.

Le Djihad Islamique est classé « organisation terroriste » par les Etats-Unis et l’Union Européenne (depuis 2001), Il bénéficie d’un soutien financier extrêmement important de l’Iran, et d’un soutien logistique de la Syrie et du Hezbollah, qui lui permettent d’opérer depuis la Syrie et le Liban afin d’organiser des attaques et des attentats-suicides contre des citoyens israéliens, ainsi que d’encourager le terrorisme à et en Cisjordanie.

 

L’Unité des volontaires pour le ”Martyr” (bombes humaines)

 

Ils sont venus, il sont tous là

 

Pas de fête réussie sans profanations et brûlages de drapeaux

 

Les enfants palestiniens déguisés mais pas pour Halloween

 

Pour l’occasion, les femmes ont été autorisées à sortir dans leurs plus belles toilettes

 

La manifestion était bien encadrée

 

Plus de photos sur notre forum (cliquez ici)

Jeudi 15 octobre 4 15 /10 /Oct 12:13
- Ecrire un commentaire - Publié dans : la verite sur l'islam
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire - Communauté : amour d'eretz israel - Par israelsionisme

FRANCE

Jean Glavany

Jean Glavany est député socialiste des Hautes-Pyrénées, ancien chef de cabinet de François Mitterrand et ancien ministre de l'Agriculture de Lionel Jospin.

  • SUR LE MEME SUJET

Jean Glavany: la burqa est antirépublicaine

Il faut condamner cette entrave à l'emancipation féminine sans stigmatiser l'Islam.

Wednesday 14 October 2009
Partager sur: DeliciousDiggFacebookTechnoratiTwitterScoopeoWikio

Je suis membre de la Mission d'information sur la pratique du port du voile intégral sur le territoire national. Avec 31 autres députés, nous nous sommes mis au travail depuis le mois de juillet.

Je peux attester que cette mission n'est pas composée uniquement d'élus de droite défenseurs de l'identité chrétienne ou de gauche «ultra-laïques». D'ailleurs je ne sais pas ce que veut dire «ultra-laïque» puisque, pour moi, la laïcité est un combat contre les «ultras» que sont les intégristes et les fondamentalistes.

Je peux attester aussi qu'existe au sein de la Mission un relatif consensus républicain pour à la fois condamner le port des voiles intégraux, qui sont des entraves insupportables à l'émancipation féminine et une rupture des principes républicains de liberté, égalité, fraternité, mais aussi pour prendre garde de ne pas stigmatiser une religion, l'Islam, désormais deuxième religion de France et ne pas affaiblir les musulmans modérés, républicains et laïques, dans leur combat courageux contre l'intégrisme.

Intérêt général

Comme membre de cette Mission, je me suis soumis à une règle de réserve depuis le début de nos travaux: travaillons, auditionnons, écoutons, réfléchissons, échangeons, et essayons, ensemble, dans le débat démocratique, de faire des propositions concrètes, utiles à l'intérêt général.

Pourtant, au mépris du respect essentiel de ce travail collectif, le président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale a profité de l'été pour asséner son propre arbitrage: «faites ce que vous voulez mais moi, Monsieur Copé, je sais ce qu'il faut faire: il faudra une loi pour interdire la burqa ». Il sait tout cet homme-là. Mieux que tout le monde. Avant tout le monde. Sans participer aux travaux de la Mission parlementaire. C'est sans doute sa manière à lui de promouvoir les choix du parlement...

C'est pourquoi, libéré du devoir de réserve par cette intervention intempestive, je voudrais à ce stade de nos travaux, faire part de quelques réflexions:

D'abord, la question du nombre de burqas portées par des femmes en France; la presse fait état de notes ou rapports des services de police indiquant pour les uns le chiffre de 367, pour les autres 2000... Et alors? Le problème n'est pas statistique, c'est une question de principe! N'y en aurait-il qu'une, nous devrions y réfléchir et agir. Mais prenons bien conscience que plus il y a de burqas portées, plus la pression devient difficile à supporter pour les femmes qui résistent et refusent de la porter...

Deuxième réflexion: j'ai entendu le Président de la République dire devant le congrès de Versailles, «le problème de la burqa n'est pas un problème religieux. C'est un problème de liberté et de dignité de la femme». Mais les deux Monsieur le Président! C'est, vous avez raison, un problème de droit et de dignité de la femme. Mais au nom de quoi portent-elles ou leur fait-on porter la burqa? Au nom, non pas d'une religion, mais d'une certaine conception religieuse. D'une conception intégriste, fondamentaliste.

Comme le disait excellemment le philosophe Abdennour Bidar devant la Mission d'information parlementaire, «ce serait trop facile au football de dire que le hooliganisme ne le concerne pas, au cyclisme que le dopage n'a rien à voir avec lui... et ce serait trop facile à l'Islam de dire que sa dérive sectaire, celle que Gilles Kepel appelle le «salafisme cheikiste», ne le concerne pas»... Et, ajoute Abdennour Bidar, «il serait trop facile pour une religion  - j'ajoute: celle-ci ou une autre! - de déclarer qu'elle n'est pas concernée par ses propres égarements, à chaque fois qu'elle sombre dans tel ou tel de ses excès récurrents, l'obscurantisme ou la violence par exemple».

Il ne s'agit pas de stigmatiser quelque religion que ce soit car dans toutes les religions, l'Islam comme les autres, l'immense majorité des croyants sont aussi laïques au sens où ils acceptent que les lois de la République se placent au-dessus de leurs engagements privés, tandis qu'une minorité d'intégristes et de fondamentalistes ne l'acceptent pas et défient les lois de la République. Il s'agit d'y voir clair pour mieux affronter les problèmes.

Troisième réflexion: faut-il interdire le port de la burqa en France? Ce qui est sûr c'est que moins il y aura de burqas en France, mieux ça vaudra pour la République et pour les droits des femmes de France. Bref, il faut que notre droit rende la burqa «impossible». L'objectif est clair. Pourtant, j'ai une réticence à l'idée de simplement «interdire». Non pas que je sois un adepte de l'idéologie soixante-huitarde selon laquelle «il est interdit d'interdire». Non, la République peut et doit interdire.

Mais la République et la laïcité incarnent des valeurs universelles qui ne se résument pas à l'interdit. Universelles, elles rayonnent. Notre travail parlementaire devrait s'inscrire dans cette grande histoire. Et c'est pourquoi je suggère trois pistes pour le législateur

- Pourquoi ne pas dire franchement qu'il y a des idéologies que l'on combat? On combat le nazisme, le racisme, l'antisémitisme... Ne peut-on combattre aussi le talibanisme? Ou le salafisme? Relisons les documents diffusés par les taliban à Kaboul en 1996 à l'adresse des femmes afghanes pour leur dicter leurs devoirs: ils sont l'expression d'une barbarie que nous devons combattre ouvertement.

- Elisabeth Badinter a dit devant la mission: «plutôt que d'interdire la burqa, il faudrait positiver et affirmer un principe de droit positif: le principe d'égalité, de fraternité va de pair avec le visage découvert. Le visage ce n'est pas le corps». Et elle a évoqué la visibilité, facteur de civilité et de fraternité. Car la visibilité est l'acceptation de la réciprocité. (La burqa, c'est la jouissance de la puissance par la non-réciprocité). La burqa n'est pas un vêtement comme les autres. C'est un refus du pacte social, c'est aussi la rupture du principe d'égalité: «j'ai le choix de te voir mais pas toi!»

- Enfin, troisième piste: les violences faites aux femmes. Il est urgent que le parlement français puisse légiférer sur ce sujet comme l'a fait le parlement espagnol il y a quelques années à l'initiative de Monsieur Zapatero. Un texte existe qui fait, je crois, consensus. Il suffit d'y ajouter un article stipulant que le visage masqué est une violence aux femmes, quelle soit consentie ou pas.

Je le redis: je préfère la République qui rayonne par ses valeurs à celle qui blâme.

Trouvons un moyen d'exprimer par le droit positif que les principes républicains et, sans doute surtout, celui de fraternité, imposent, exigent le visage découvert et nous obtiendrons le même résultat sans tomber dans la facilité.

Jean Glavany

SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS APPRÉCIEREZ PEUT-ÊTRE: «La burqa n'est pas une exigence coranique, par Jean-François Copé»

Image de Une: Une femme porte une burqa dans les rues de Kaboul le 4 mars 2009, Reuters/Ahmad Masood
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés